-A +A

L'Institut en quelques mots...

L’Institut de Recherche Saint-Louis, département de l’UFR de Médecine de l’Université Paris Diderot – Paris 7, est un des tous premiers leaders Européens en Onco-hématologie et en transplantation de cellules souches hématopoïétiques.

Créé en 1958 sous le nom d’Institut Universitaire d’Hématologie par deux Médecins des Hôpitaux, Professeurs de l’Université, Jean Bernard et Jean Dausset (Prix Nobel), sa vocation est double : la Recherche et l'Enseignement . La Recherche se concentre sur les domaines de l'hématologie, la cancérologie, la biologie cellulaire, l'immunologie, la virologie, la génétique et les biotechnologies thérapeutiques. L’enseignement, lui, se fait par le biais d’une Ecole Doctorale « Hematologie Oncologie Biothérapies », affiliée aux Universités Paris Diderot - Paris 7 et Paris Descartes, d’une Ecole Européenne de formation permanente « Europeean Sschool of Hematology » et de plusieurs enseignements de deuxième cycle. L’Institut fait également partie de l’Ecole Universitaire GENE (PIA3).

 

- Quelles sont les technologies dont il dispose ?

L’Institut dispose d’une Plateforme Technologique organisée en pôles technologiques distincts et complémentaires : Cytométrie, Imagerie, Génomique, BioDataCenter. Le pôle de cytométrie dispose de trois cytomètres analyseurs (Accuri C6+, FacsCANTO II et LSR Fortessa X20) et deux cytomètre-trieurs (AriaII et AriaIII) ainsi que plusieurs postes d’analyse avec logiciels d’analyse dédiés associés. Le pôle d’imagerie assure un accès facilité aux techniques modernes de microscopie optique : microscopie confocale et multiphotonique, microscopie en épi-fluorescence, vidéomicroscopie et imagerie dynamique haut débit. Le pôle de génomique met en œuvre les technologies de puces à ADN (Affymetrix) , de séquençage de nouvelle génération (NGS), de PCR Digitale et dispose d’un pipeline de validation QC pour la validation des échantillons. Le pôle BioDataCenter assure une mission de stockage, de gestion et d’analyse informatique des données numériques générées au sein de la plateforme et propose un accompagnement dans la mise en place des outils informatiques nécessaires aux bio-informaticiens des équipes de recherche.

L’Institut dispose également d’un Département d’expérimentation animale. Le Département d’Expérimentation Animale assure l’hébergement des souris dans des conditions sanitaires contrôlées (EOPS, exempt d’organismes pathogènes spécifiques) et se compose de deux secteurs : élevage et expérimentation. Ceci permet l’hébergement et la manipulation de souris transgéniques (modèles de leucémies T, B, promyélocytaire…) ainsi que de souris immunodéficientes pour la mise en place de xénogreffe nécessaire pour l’étude de l’hématopoïèse humaine normale ou pathologique. le Département est doté d'équipements complémentaires d’imagerie du petit animal. Il met à la disposition des utilisateurs un système d’imagerie en bioluminescence (IVIS Lumina III), un microscope biphotonique (passerelle entre la plateforme d’imagerie de l’Institut et le D.E.A) ainsi qu’un µTEP/CT. Ces équipements permettent une meilleure caractérisation des modèles précliniques de la tumorigenèse développé au sein du Département d'Expérimentation Animale.

La plateforme technologique Claude Kellershohn est composée d’un laboratoire de Radiopharmacie, dédié à la préparation de radiotraceurs pour l’imagerie TEP et d’un laboratoire d’Imagerie préclinique, équipé d’une caméra µTEP/TDM. L’offre technologique de l’UCK comprend la préparation de radiotraceurs pour des projets de recherche précliniques et cliniques, et l’imagerie moléculaire et anatomique TEP/TDM des rongeurs.

 

- Quelles sont les possibilités offertes par l'Institut en terme de formation continue ?

L’Ecole Européenne d’Hématologie (ESH) est une institution de formation continue, une association à but non lucratif, régie par la loi 1901. Fondée par le Professeur Michel Boiron en 1986, L’Ecole est actuellement présidée par le Professeur Hervé Dombret, pionnière de la recherche sur les cellules souches hématopoïétiques et de la greffe de cellules souches hématopoïétiques.  L’ESH est également encadrée par les chefs de fil de l’hématologie européenne avec le Professeur Michael Hallek à la tête de son Comité Scientifique. L’ESH organise des conférences et séminaires de formation continue à travers l’Europe. Elle est également présente sur d’autres continents. C’est ainsi qu’elle contribue à la formation continue de plus de 2000 biologistes et cliniciens chaque année. (http://www.esh.org/(link is external))

Le Diplôme Universitaire de thérapies cellulaires : formation dans le domaine de la Thérapie Cellulaire des praticiens impliqués dans son utilisation et des responsables de sa mise en oeuvre. Cet enseignement intéresse également les chercheurs développant des modèles expérimentaux de Biothérapie et/ou impliqués dans des entreprises de Biotechnologie. Ce diplôme est ouvert dans le cadre de la formation initiale et continue. Il s'adressera en priorité aux médecins, pharmaciens et vétérinaires français et étrangers ainsi qu'aux chercheurs des instituts nationaux de recherche et des laboratoires de recherche des sociétés privées.

 

- Quels sont les atouts de l'Institut de Recherche Saint-Louis par rapport à d'autres instituts universitaires de ce type ?

La force de l’Institut réside dans son appartenance au « Campus Saint Louis » : qui permet, avec l’Hôpital Saint Louis, de lier un Institut de Recherches, un Hôpital et les industriels dans une action d’Enseignement, de Recherche, de Technologie et de Soins innovants au service d’une Médecine personnalisée.